Photographe de publicite ou le mélange des genres.

Devenir photographe de publicite ou ne pas être qu’un photographe de photographe de publicite
publicite importe  peu, mais il s’agit de définir quel est son rôle dans les métiers de la photo et savoir qu’il évolue en permanence et surtout depuis l’avènement du numérique.

Il faut juste se rappeler ce qu’était un photographe de publicite, il y a encore une dizaine d’années, ou plus encore une quinzaine d’années et c’est peu de le souligner. La grande différence c’est exactement comme dans la photo de mode, et peut être plus encore, grace bien évidemment aux logiciels de retouche, tout le paysage en a été modifié il faut bien le reconnaître, et il suffit de se rappeler à quels photographes on faisait confiance à l’époque, pour faire le moindre petit trucage. Et oui car à l’époque le moindre effet ou trucage devait se faire sur la prise de vue nécessairement, et cela pouvait couter très cher, car rien ne pouvait être corrigé ou changé ensuite, et il fallait un photographe de publicite spécialisé pour cela qui, toujours à l’époque, devenait par là même le nabab de la profession, et le choix n’était pas exhaustif.

Depuis la norme numérique, la donne a complètement changé et n’importe quel photographe de publicite saura réaliser à peu près tout, ou par ses connaissances du fameux photoshop, ou par des assistants ayant les connaissances professionnelles du logiciel, alors bien sur on va différencier exactement comme avant, la griffe de tel ou tel photographe de publicite, mais il est certain qu’on pourra lui demander à peu près tout, et que c’est son imagination qui fera un résultat différent d’un autre photographe de publicite.
La seule vraie différence c’est que la prise de vue est presque devenue secondaire, alors bien sur il ne faut surtout pas négliger de l’avoir bien préparé, pour faciliter le travail de retouche après, savoir exactement ce qui va être modifié ensuite, pour ne pas à avoir à improviser ensuite mais tout de même la commande se fera vraiment en deux temps car les temps ont changé pour le moins.